Retour

épisode 2

Le Parricide Damiens

France, 1757

publié le 12 janvier 2016

compléments

parricide ou régicide ?

à l’époque où le crime est commis, le mot régicide est peu employé même si c’est maintenant celui qu’on utiliserait plus volontiers. Le mot régicide n’apparaît que vers 1540 alors que parricide est issu du latin depuis 1200. C’est le terme qui désigne le crime le plus grave de cette époque : attenter à la vie d’un parent, d’un ascendant ou d’un souverain et menacer ainsi l’ordre social. Ce crime est supprimé du droit français en 1832.

damiens et ravaillac

Le sort de Damiens est certes choquant par la dureté de la condamnation alors qu’il n’avait fait que blesser légèrement le roi. Mais c’est le sort qui était réservé aux criminels parricides, pire crime de l’époque. François Ravaillac, assassin d’Henri IV avait subi le même un siècle et demi plus tôt. Le nom de Ravaillac avait même été interdit en France et ceux qui le portaient contraints d’en changer sous peine de mort.

amiens rebaptisée

On raconte que le maire de la ville d’Amiens, grande municipalité située au nord de Paris a proposé de rebaptiser sa ville dont le nom était jugé trop proche de celui du parricide.

larmes de bourreau, larmes de roi

Au moins deux personnes ont regretté amèrement le supplice de Damiens : le bourreau et le roi. Le premier quand il a appris le supplice long et compliqué qu’il devrait appliquer au condamné, le second qui s’est enfermé dans sa chambre pour pleurer et prier quand on lui a raconté le supplice.

germe de révolution

Le supplice de Damiens a provoqué un sursaut d’horreur dans la population qui se presse pour assister à l’exécution. Espérant assister à la mort d’un homme, elle est témoin d’un acharnement et du supplice raté d’un pauvre bougre par des bourreaux maladroits. Le supplice de 1757 est considéré comme une des graines qui va germer en Révolution trente ans plus tard.

Iconographie

Webographie

  1. wikipedia (article sur Robert-François Damiens)

Bibliographie

  1. Michel Foucault, Surveiller et punir, Paris, Gallimard, 1975, 359 p.
  2. H. Sanson, Sept générations d’exécuteurs : mémoires des Sanson. T. 2, Ed. Dupray de la Mahérie, 1862,450 p.