Retour

épisode 5

les Grottes du Dahra

Algérie, 1845

publié le 12 mars 2016

compléments

un acte parmi d’autres

Qui se souvient encore des enfumades de Sbéah, des emmurements d’Aïn-Meran ? Ce sont pourtant quelques unes de ces actions de militaires français, pas toujours glorieuses, qui ont permis à la France de prendre possession de ce large territoire d’Afrique du Nord. Les habitants ayant l’habitude de se barricader dans des grottes naturelles, l’initiative de Pélissier a été reproduite dans plusieurs autres occasions avec des conséquences toujours identiques.

les colonnes infernales de la colonisation positive

Orchestrée par le Général Bugeaud (celui là même qui a perdu sa casquette), la colonisation de l’Algérie est féroce et sans pitié. Même si la démographe du pays était peu connue, on considère généralement que le pays perd un tiers de sa population dans cette guerre d’asservissement radicale et meurtrière. à une question à la Chambres des Pairs concernant les exactions françaises en Algérie, Bugeaud répond :

Je considère que le respect des règles humanitaires fera que la guerre en Afrique risque de se prolonger indéfiniment.

Difficile pour les Algériens, malgré les efforts faits par la suite par les colons français dans le cadre de l’aménagement du territoire, d’entendre les discours politiques français en 2000 qui parlent de colonisation positive, un terme inadéquat et déplacé en regard de ces centaines de milliers de morts.

 

 

Abd el Kader

Chef militaire du camp adverse, Abd el Kader est celui qui tiendra tête à l’armée française pendant quinze ans. Fait prisonnier en 1847 à l’âge de 39 ans, il sera exilé au château d’Amboise qui garde la trace ce son passage, une stèle dans le jardin commémore sa résidence qui durera près de cinq ans.

Iconographie

Webographie

  1. wikipedia (article sur les enfumades)
  2. kenz el-Bled (la brillante carrière d’un criminel)

Bibliographie

  1. P. Christian, L’Afrique française […], Paris, A. Barbier, 1846, 635 p.
  2. Bruno Etienne et François Pouillon, Abd-el-Kader le magnanime Ed Gallimard, 2003, 128 p.

Musique

Concerto Italien de Johann Sebastian Bach interprété par Martha Goldstein