Retour

épisode 7

Saint Barthélemy

France, 1572

Publié le 11 mai 2016

compléments

transsubstantiation

Ce qui différencie catholiques et protestants ? Ils reconnaissent tous deux le Christ comme le Messie, le sauveur. Mais les protestants ont une lecture plus distanciée des textes sacrés. Marie n’est qu’une femme bénie alors que les catholiques croient fermement en sa virginité et à la conception miraculeuse du Christ. Les catholiques sont très hiérarchisés avec les prêtres, les évêques, les cardinaux et le Pape tout en haut. Les protestants prônent une lecture plus individuelle des textes sacrés, sans guide. Les catholiques pensent également que pendant la messe, le morceau de pain azyme se transforme vraiment en chair du Christ lors d’une opération magique appelée Transsubstantiation. Les protestants considèrent que ça reste du pain azyme et qu’il faut plutôt prendre la parole du Christ comme un symbole…

la reine margot

Alexandre Dumas, le célèbre romancier a récupéré l’histoire pour en faire le décor d’un de ses romans historiques. Mais l’intrigue y prend des libertés avec l’Histoire. La reine Catherine de Médicis, mère de Charles IX, y est décrite comme la principale initiatrice du massacre alors qu’il semble que le roi et ses conseillers, notamment le duc de Guise aient pris l’initiative de faire assassiner les dirigeants protestants dont l’amiral de Coligny.

l’assassinat du duc de guise

Bras armé du catholicisme, chef de la ligue, Henri de Guise (1550-1588) est un des meneurs du massacre de la St Barthélemy. Par la suite il fera un peu trop d’ombre au nouvel Henri III, successeur et frère du précédent Charles IX, obligé de frayer un peu avec les protestants pour sauver son autorité contre l’avis du Duc. Le roi fait donc assassiner son encombrant ami au château de Blois, il sera brûlé et ses cendres dispersées dans la Loire.

Iconographie

Webographie

  1. Wikipedia (le massacre de la Saint Barthélemy)

Bibliographie

  1. Alexandre Dumas, La Reine Margot, Paris, Garnier frères, 1845, 6 vol. in-8.