Retour

épisode 8

Éléphants tueurs

Asie, XIXe

publié le 11 juin 2016

compléments

jahangir

Empereur Moghol du XVIIe, il prisait les exécutions par éléphants et les faisait même en gros, pour se divertir.
Pour se faire il faisait aligner les condamnés et marcher les éléphants dessus. Les témoins affirment que ça mettait l’empereur en joie.

éléphant d’asie

La population actuelle d’éléphants est plutôt utilisée dans les exploitations de bois précieux. Pouvant apprendre une trentaine d’ordres différents, l’éléphant d’asie accède à des endroits des forêts inaccessibles aux engins motorisés. Il fait partie des espèces menacées avec environ 50 000 individus sauvages encore recensés en ce début de XXIe siècle.

animaux tueurs

Les animaux qui ont été utilisés par les hommes pour mettre à mort des condamnés sont nombreux : fauves (lions, tigres, léopards, panthères..), ours, taureaux…
Ils étaient parfois plus petits ou communs ; serpents, chiens, chats, voire même insectes. Une de ces techniques consistait à enfermer un loir dans une bassine de métal renversée sur le ventre d’un condamné. Un feu était allumé sur la bassine. Le loir prenait peur et cherchait à sortir par la seule voie possible : les entrailles du condamné.

Iconographie

Webographie

  1. wikipedia (article sur les exécutions par éléphants)

Bibliographie

  1. Martin Monestier, Peines de mort, Paris, Le cherche midi, 2004, 300p.

Musique

Mazurka en B Majeur de Frédéric Chopin interprété par Christoph Zbinden