Retour

épisode 9

L’eau du Zong

Océan atlantique, 1781

Publié le 4 juillet 2016

compléments

les femmes et les enfants d’abord

L’équipage du bateau esclavagiste a d’abord jeté par dessus bord quelques 54 femmes et enfants. Ils ont ensuite expulsé 42, puis 36 hommes les jours suivants. Il semble qu’un des expulsés ait réussi à remonter sur le navire. À l’arrivée en Jamaique, le bateau n’avait plus que 208 esclaves, moins de la moitié des 442 chargés au départ.

commerce triangulaire

C’est le nom donné à la traite négrière africaine entre le XVIe et le XIXe siècle. Elle avait lieu entre les continents africain et américain, organisée par des Européens, trois pointes d’un triangle économique. Le commerce de rapport inégal au début est devenu lucratif et a permis la fondation de grandes fortunes en Europe.

le tableau de turner

Le peintre anglais William Turner a illustré l’anecdote du Zong dans un tableau intitulé Slavers Throwing overboard the Dead and Dying—Typhoon coming on. Présenté pour la première fois en 1840, il est maintenant la propriété du musée des Beaux Arts de Boston.

abolitions

Aboli puis rétabli, l’esclavage a eu une histoire légale assez mouvementée. Il a été aboli en France en 1794 par la Convention républicaine pour être rétabli en 1802 par Bonaparte. Il faudra attendre 1848 pour une interdiction définitive dans tous les territoires français mais certains captifs restaient tolérés, notamment dans les colonies.

l’eau des traversées

La réserve en eau des bateaux était une ressource stratégique. Gardée dans des tonneaux, l’eau était rationnée et passait par des états variés lors de sa conservation. Un voyageur raconte :

Au bout de deux mois que cette eau est embarquée elle devient rousse et tellement puante qu’il faut se boucher le nez. Elle reste neuf à dix jours dans cet état; après cela, elle s’éclaircit peu à peu, mais en s’éclaircissant elle conserve un goût très fade qui reste 8 ou 6 jours à se dissiper. Elle reste dans sa nouvelle pureté 3 semaines ou 20 jours. Sa rousseur la reprend, mais moins forte que la première fois. Il s’y engendre pour lors des vers gros comme la plus grosse paille vers la racine du blé. Ces vers sont d’un blanc grisâtre, le nez noir et ont de petites queues longues comme les deux tiers de leur corps, et le tout d’un bon travers de doigt. On passe cette eau et le linge les retient. Cela dure environ huit jours. Ces vers meurent dans l’eau qui devient blanchâtre, à peu près comme du petit-lait.
 

 

Iconographie

Webographie

  1. Wikipedia (Navire négrier)
  2. Wikipedia (commerce triangulaire)
  3. Wikipedia (abolition de l’esclavage)

Bibliographie

  1. Claude Fauque et Marie-Josie Thiel, Les routes de l’esclavage, 2004, Editions Hermé, 206 p.
  2. Marcel Dorigny et Bernard Gainot, Atlas des esclavages, Ed. Autrement, 2006, 76 p.

Musique

Canzona Quarta de Girolamo frescobaldi interprétée par Michel Rondeau et Aline Letendre