Retour

épisode 10

Le siège de La Rochelle

France, 1628

publié le 29 août 2016

compléments

édits royaux

En France, les rapports entre catholiques et protestants ont été régis par des édits royaux divers.
L’édit de Compiègne en 1547 puis l’édit d’Ecouen en 1557 cherchent à légiférer la présence protestante sur le territoire. L’édit d’Amboise signé en 1563 autorise le culte sous certaines conditions mais l’édit de Nemours de 1585 l’interdit de nouveau. L’édit de Nantes, signé en 1598 par Henri IV, ancien protestant lui-même autorise la liberté de culte et cherche à mettre fin aux guerres de religions.
L’édit de grâce d’Alès de 1629 met fin aux libertés des protestants et c’est Louis XIV qui révoque définitivement l’édit de Nantes et relance le pays dans la chasse aux huguenots. Il faudra attendre la Révolution française pour que la liberté de culte soit instaurée.

les places fortes protestantes

L’édit de Nantes laisse aux protestants un certain nombre de villes où leur culte est protégé. Il y en a près de 150 en tout et près de 51 places dites de sûreté parmi lesquelles La Rochelle, Sedan, Saumur, Montpellier ou Montauban. C’est l’édit d’Alès promulgué par Louis XIII en 1629 après le siège de La Rochelle qui met fin aux places de sûreté protestantes.

les mémoires de richelieu

Homme d’église et homme de lettre, le cardinal Armand Jean du Plessis de Richelieu a rédigé ses mémoires parmi un nombre important d’écrits variés. Elles parlent du siège mais font peu de cas de l’hécatombe rochelaise. Le cardinal était plus préoccupé par les manoeuvres stratégiques et diplomatiques que par le sort des habitants de la ville. Ses mémoires sont intégralement disponibles en ligne.

un pour tous

On l’ignore parfois mais la seconde partie du célèbre roman d’Alexandre Dumas, les Trois Mousquetaires, se déroule pendant le siège de La Rochelle, les quatre mousquetaires du roi prenant part au blocus de la ville. L’épisode fait simplement rarement partie des adaptations cinématographiques qui s’attardent plus sur la première partie.

Iconographie

Webographie

  1. wikipedia (article sur le siège)
  2. Mémoires de Richelieu (Google Books)

Bibliographie

  1. François de Vaux de Foletier, Le siège de la rochelle, Ed. Rupella, 1978.
  2. Liliane Crété, la vie quotidienne à la Rochelle au temps du grand siège 1627-1628, Ed. Hachette, 1987.
  3. Pierre Villemain, Journal des assiégés de la Rochelle Ed. de Paris, 1958