Retour

épisode 14

Pal

Empire Ottoman, avant 1800

publié le 07 décembre 2016

compléments

variantes

L’empalement a connu un certain nombre de variantes. La chaise de bambou est une variante asiatique qui consiste à ligoter un condamné sur des bambous dont la croissance peut atteindre 75cm par jour. Une variante Turque consistait à précipiter un condamné sur un crochet, l’empalement était donc plus radical. Et rapide.

la mort d’édouard II

Apparue comme naturelle, la mort du souverain anglais en 1327 aurait été provoquée par une pièce de métal rougie enfoncée dans l’anus au travers d’un tube de métal. Un assassinat sans preuve extérieure. Mais cette version est avancée par un chevalier de la cour sans être jamais confirmée. Elle marque pourtant suffisamment les esprits pour durer.

vlad l’empaleur

Le voïvode roumain du XIVe est censé avoir été le modèle du Dracula de Bram Stoker. Il a la réputation d’avoir utilisé le supplice du pal de généreuse façon bien qu’on ne sache pas trop si cette réputation lui ait été laissée par ses ennemis de manière diffamatoire. Il semblerait effectivement qu’il ait fait empaler quelques dignitaires, de quoi marquer les esprits et se faire des inimitiés durables. Le fait est que son surnom Vlad Tepes signifie Vlad l’empaleur.

Iconographie

Webographie

  1. wikipedia (article sur le Pal)

Bibliographie

  1. Martin Monestier, Peines de mort, Paris, Le cherche midi, 2004, 300p.