Retour

épisode 17

Ouaf, Boing, Boom !

Russie, Allemagne, Chine, après 1930

publié le 27 mars 2017

compléments

Munitions à dispersion

Certaines munitions comme l’ogre de l’armée française sont des bombes larguées en altitude, elles explosent en l’air et dispersent 63 charges explosives sur une surface de 5 km2. Chacune de ces charges devient donc une mine antipersonnel posée aléatoirement. 98% des victimes de ces armes militaires seraient civiles. Il est question de les interdire.

Rapporte !

Le souci des chiens antichars c’est qu’ils avaient tendance à être effrayés par les combats et à venir se réfugier dans les lignes russes. L’arroseur arrosé en quelque sorte.

Dauphins et rats

Les dauphins équipés de charges explosives ont été aussi envisagés pour couler les bateaux mais ce sont maintenant d’autres animaux qui sont chargés du déminage : les rats dont le poids est insuffisant à déclencher les mécanismes et qui sont dressés spécialement pour détecter les mines antipersonnel semées dans des larges zones de par le monde.

Iconographie

Webographie

  1. wikipedia (Chien de guerre)
  2. wikipedia (Chien antichar)
  3. Antipersonnel (photographies de mines par Raphael Dallaporta)
  4. Wikipedia (Mine terrestre)