Retour

épisode 13

Le jugement de Dieu

Europe, avant 1258

publié le 17 novembre 2016

compléments

L’exposition

Moïse, Œdipe, Gilgamesh, Romulus et Remus, Siegfried… Tous ces enfants ont été abandonnés selon un principe antique que Dieu pourvoira à leurs destinées. Ce qu’on a appelé exposition de l’enfant est en quelque sorte une ordalie eugénique en usage dès l’Antiquité. L’abandon des enfants était rendu moins dur par le fait que si Dieu le jugeait bon, il ferait en sorte qu’il soit recueilli.

Langue

Des expressions courantes de la langue française sont des références encore vivantes à ces anciennes épreuves judiciaires. En mettre sa main au feu vient évidemment de l’ordalie par le feu, rester en travers de la gorge d’un principe d’ordalie dans lequel l’accusé était gavé de pain. Sa culpabilité était relative à sa capacité à avaler ou à s’étouffer. Baisser les bras vient d’une forme d’ordalie en usage sous Charlemagne : les accusés devaient garder la pose de la croix du christ, les bras à l’horizontale. Celui qui baissait les bras le premier était le coupable.

Ordalies exotiques

Le principe de l’épreuve initiatique ou judiciaire était en usage dans beaucoup de cultures. On retrouve des ordalies par le poison, par les crocodiles, par le feu, la noyade…
À Madagascar, dans les années 1820, un millier de personnes mouraient tous les ans par ingestion d’une noix empoisonnée donnée lors de procès pour tester la culpabilité d’un accusé. Au Nigeria ce sont des fèves de Calabar, un haricot toxique, qui étaient utilisées.

Une interdiction tardive

Le principe des ordalies est condamné en Europe par le pape Innocent III lors du quatrième concile de Latran en 1215 puis interdit par Saint-Louis en 1258. Les duels restent tolérés jusqu’en 1626, date à laquelle le cardinal de Richelieu les fait interdire, d’où les célèbres passages du roman des Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas où les personnages doivent se cacher pour croiser le fer.
Le dernier duel officiel connu en France s’est tenu en 1967 entre deux députés.

Iconographie

Webographie

  1. wikipedia (article sur les Ordalies)

Bibliographie

  1. L’ordalie, épreuve érigée en preuve judiciaire, La France Pittoresque, N°21, mars 2007
  2. David Deroussin, Passé et présent du droit, n° 3, Ed. Le Manuscrit, 172 p., 2008